• Béatrice Maeck

Bonne résilience mentale..Meilleure gestion du stress ?

Dernière mise à jour : 10 févr. 2020


La résilience est la capacité d’une personne à être forte, positive et tournée vers l’avenir. Cette personne est capable de rebondir après une période de difficultés, de stress ou de changements.


Un bon niveau de résilience aide à mieux surmonter les obstacles dans la vie.


La résilience se décline en trois axes : physique, mental et relationnel qu’il convient de garder équilibrés.


  • Résilience physique: Comprend l’exercice physique, l’alimentation équilibrée, l’hygiène du sommeil et l’ergonomie

  • Résilience mentale: Comprend le fait de garder le focus & de rester concentré, de penser positivement, de prendre le temps de se détendre, de consacrer plus de temps à ce qui procure de l’énergie, d’aborder une situation difficile en toute confiance et d’en parler

  • Résilience relationnelle: Comprend l’autonomie, la confiance, l’appréciation et la connexion


Cet article se consacre à la résilience mentale indissociable de la gestion du stress.

Le stress modéré provoque une montée d’adrénaline stimulante qui booste les performances. Si le stress se prolonge, il peut devenir chronique et néfaste pour la santé d’où la conclusion qu’il ne peut être prolongé indéfiniment au risque de voir l’élastique « craquer »….

Tout l’art consiste donc à arriver à gérer ses défis et à pouvoir rebondir après des circonstances difficiles.

Quelques conseils utiles peuvent aider à combattre les effets négatifs du stress et ainsi améliorer le niveau de résilience :


Gardez le focus et restez concentré :


Evitez toutes les sources potentielles de distraction qui déconcentrent comme les e-mails, facebook, whatsapp, le smartphone, etc… et restez attentif à vos priorités


Comment faire ?


  • Etablissez un planning – structurez votre journée avec un objectif bien défini (SMART : objectif spécifique, mesurable, accessible, réaliste, dans les temps).

  • Laissez du temps libre dans votre agenda pour travailler à vos priorités.

  • Indiquez dans votre calendrier électronique que vous n’êtes pas libre et ne décrochez ni répondez à aucun message durant ce temps.

  • Cochez chaque tâche accomplie de sorte que vous visualisez le résultat de votre travail journalier.

  • Prévoyez des périodes de décontraction entre les tâches vous permettant de vous lever, d’aller boire un café, de faire de l’exercice, de discuter avec un collègue …

Pensez positivement :


Cultivez une vision positive en observant les situations sous un autre angle. La manière de penser et d’interpréter les choses influencent grandement la résilience et peut provoquer une situation de stress.


Comment faire ? Posez-vous les questions suivantes :


  • Qu’ai-je appris aujourd’hui ?

  • De quoi suis-je fier ?

  • Qu’ai-je réalisé aujourd’hui qui contribue à mon objectif ?

  • En quoi ai-je utilisé mes talents ?

  • Quelle étape du processus final est en cours de réalisation ?


Prenez le temps de vous détendre :


Choisissez une ou plusieurs manières qui vous permettent de vous détendre comme rencontrer vos amis, peindre, faire du sport, écouter de la musique …


Surtout de décommandez pas vos rendez-vous sportifs et/ou de sortie sous prétexte que vous vous sentez fatigué …


Consacrez plus de temps à ce qui vous procure de l’énergie : vos talents


Soyez conscient des talents qui vous procurent de l’énergie.


Un talent est différent d’une compétence.


En effet, une compétence est :

  • une qualification professionnelle qui s’apprend au travers de l’expérience, de la formation, via d’autres, …et peut mener à des performances de bon niveau

  • se décline en savoirs (connaissances), en savoir-faire (pratiques) et en savoir-être (comportements relationnels) ainsi qu’en des aptitudes physiques.

  • acquise, mise en œuvre ou non sur le poste pour remplir les tâches qui sont attendues

  • mesurable en fonction de la performance (degré de résultat)

Tandis qu’un talent :

  • ne s’apprend pas, il est présent d’origine, et se peaufine (exemple : talent musical inné qui s’améliore en s’exerçant). Peut mener à des performances de niveau supérieur

  • fait qu’une autre personne vous dit que vous brillez dans cet exercice (vous sortez du lot) alors que vous ne vous en rendez pas compte car pour vous c’est naturel

  • est intrinsèque à l’individu, indépendamment de la fonction qu’il exerce

  • vous fait perdre la notion du temps dans l’exercice

C’est en exploitant vos talents à la maison, au travail, dans votre équipe que vous augmenterez votre niveau d’énergie et d’enthousiasme


Abordez une situation difficile en toute confiance et parlez-en :


Examinez la situation, établissez un plan comparable à une analyse SWOT (force, faiblesse, opportunité, menace), adoptez une vue « hélicoptère » de la situation dans un contexte global. Gardez le regard vers l’objectif et parlez-en autour de vous.


Recadrez le problème au vu de ce qui précède et des résultats de vos discussions. Vos émotions devraient en principe moins prendre le dessus et vous permettre de rester concentré.


Ne laissez pas pourrir une situation, attaquez-vous aux difficultés et problèmes sans attendre.


Si votre niveau de stress reste élevé, il est temps de demander de l’aide professionnelle ou en externe de votre entreprise car ce stress risque de déboucher sur un burn-out.


Résilience déficiente, risque de burn-out (syndrome d'épuisement professionnel)


Le burn-out est le résultat d’un état prolongé de stress aigu devenant structurel. Dépasser ses limites occasionnellement n’a rien de grave, à partir du moment où vous rechargez vos batteries. Si tel n’est pas le cas, vous risquez d’atteindre un épuisement total qui vous donne l’impression d’être physiquement et mentalement consumé. Votre corps et votre esprit ont été trop longtemps au-delà de leurs limites.


Le burn-out affecte donc l’énergie et se traduit en général par les symptômes suivants :

  • Epuisement physique, mental et émotionnel

  • Cynisme, pessimisme, détachement vis-à-vis du travail et/ou des collègues

  • Dépersonnalisation et black-out

N’hésitez pas à reconnaître à temps votre propres signaux d’alarme et rendez-vous chez votre médecin traitant au plus vite.


Quelques conseils supplémentaires utiles :

  • Evitez de postposer vos tâches et fixez-vous chaque jour des objectifs SMART

  • Ne soyez pas trop perfectionniste

  • Dites « non » de temps en temps

  • Soyez conscient de l’état de votre degré de résilience et en cas de déficience, n’hésitez pas à prendre du repos


Le coach de carrière est un interlocuteur externe facilitateur de votre processus de réflexion sur votre degré de résilience et de la situation vécue au sein de votre société. Il vous pose un grand nombre de questions qui vous permettront d’y voir plus clair. Bien entendu, il n’hésitera pas à vous orienter vers le corps médical en cas de nécessité.

Contactez un coach expérimenté dans le domaine : Béatrice Maeck www.coach-decarriere.com


Consultez également les autres articles de ce blog

158 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout